actualité
Allmedia.13

Perspectives et tendances des médias pour 2013

Plus de 270 personnes ont assisté à Allmedia.13 le 27 Novembre 2012 à Beaulieu Lausanne. La conférence était suivie par la présentation des résultats de l’Etude d’impact économique de la publicité en Suisse romande.

Télécharger les présentations :
Perspectives et tendances des médias pour 2013
Adello
BVA
Cristal Festival
Neo Advertising
Numéro 10
Presse hebdomadaire gratuite suisse (GHI, Lausanne-Cités, Le Régional)
PubliSuisse
Radios Régionales Romandes (lien YouTube)
Remp
tamedia
Télévisions locales
TF1
TPG Pub
– Virtua (à venir)

> Etude d’impact économique de la publicité en Suisse romande

 

 

Première étude d’impact économique de l’activité publicitaire

Première étude d’impact économique
de l’activité publicitaire en Suisse romande

Jusqu’à ce jour, il n’existait pas d’étude démontrant l’importance de la publicité dans l’économie : quelles sont les retombées directes et indirectes du secteur en Suisse romande ? Combien d’emplois découlent de cette activité ? Et de manière plus profonde, la publicité est-elle un moteur de croissance pour l’économie ? (suite…)

PS Publicité Suisse s’oppose aux interdictions publicitaires exigées par la CSSS

PS Publicité Suisse s’oppose
aux interdictions publicitaires exigées par la CSSS

PS Publicité Suisse rejette clairement les dernières exigences de la Commission de la santé du Conseil national consistant à vouloir limiter la publicité pour les produits alimentaires destinés à des enfants. Et ce, d’autant plus que le secteur concerné a déjà pris des mesures d’autorégulation dans ce domaine. Les interdictions ne sont pas une solution et, en dernière analyse, évacuent ainsi la question de la responsabilité des parents.

La Commission de la santé du Conseil national (CSSS) exige du Conseil fédéral qu’à l’avenir, il limite la publicité pour les chips et les douceurs qui s’adresse explicitement à des enfants. Aux yeux de la CSSS, la publicité devrait être interdite en particulier lorsque les articles faisant l’objet de la publicité contiennent trop de sucre, trop de sel, ou des acides gras saturés. Selon ses propres indications, la CSSS s’inspire de l’initiative Swiss Pledge de l’industrie alimentaire suisse qui n’entend plus adresser de publicité aux enfants de moins de 12 ans.

PS Publicité Suisse, l’association faîtière de la communication commerciale, considère que la décision de la CSSS n’atteint pas ses objectifs; et ce, d’autant plus que le secteur concerné s’est déjà imposé à lui-même des mesures d’autolimitation dans sa publicité, assumant ainsi sa propre responsabilité. Dans ce cas, des mesures d’ordre législatif sont superflues. Elles ne font en effet que restreindre la liberté de mouvement de l’économie, augmentent la charge de travail administratif tant pour les entreprises que pour les autorités, et pèsent inutilement sur le climat conjoncturel déjà tendu de notre économie nationale. En l’occurrence, une interdiction publicitaire délierait surtout les parents de leur responsabilité si, par confort personnel, ils laissaient leurs enfants regarder la télévision sans surveillance. Car en fin de compte, ce sont les parents qui doivent décider de l’opportunité de la consommation de douceurs et de chips de leurs enfants. L’Etat ne peut ni ne doit leur ôter cette responsabilité.

Pour tout renseignement, contactez Claude Miffon,
Vice-Président et Chef des Affaires publiques (tél. +41 79 342 89 20)

> Téléchargez l’argumentaire complet en faveur de la publicité commerciale et contre les interdictions publicitaires

Décision de Salomon dans la bataille autour de la publicité en ligne à la SSR

Décision de Salomon dans la bataille
autour de la publicité en ligne à la SSR

Publicité Suisse prend acte que les discussions autour de l’introduction de la publicité en ligne à la SSR, ensuite de la décision de ce jour du Conseil Fédéral, restent ouvertes. Dans l’intérêt de la communication commerciale en Suisse, nous soutenons tous les efforts pour la libération la plus large possible des conditions cadres, et ce aussi en matière de publicité en ligne.

L’organisation faîtière de la communication commerciale salue toutes les mesures qui permettent d’optimiser la publicité en Suisse. Dans ce sens, Publicité Suisse s’accorde avec le Conseil Fédéral sur le fait que la SSR doit pouvoir à terme être également active commercialement sur internet, ce en raison de la concurrence étrangère à laquelle elle fait face. De plus, Publicité Suisse reconnait l’intérêt vital des éditeurs de continuer à se battre dans ce marché très ouvert.

La décision de ce jour du Conseil Fédéral est, selon Publicité Suisse, une étape intermédiaire vers une solution globale. Le débat doit ainsi se poursuivre. Dans ce sens, l’organisation faîtière salue la constitution d’une commission extra-parlementaire des médias.

Pour tout renseignement, contactez Claude Miffon,
Vice-Président et Chef des Affaires publiques (tél. +41 79 342 89 20)

article 2012

test

Prise de position dans le cadre de la nouvelle loi radio et télévision LRTV

Prise de position dans le cadre
de la nouvelle loi radio et télévision LRTV

Publicité Suisse a rendu ce jour une prise de position concernant le projet de nouvelle loi sur la radio et télévision LRTV, ce conformément au délai fixé par le Conseil Fédéral dans le cadre de cette consultation.

Publicité Suisse salue l’effort global de libéralisation qui aura notamment pour conséquence une amélioration de l’offre publicitaire des acteurs soumis à la LRTV.

Toutefois, Publicité Suisse constate que la loi est centrée sur la radio et la télévision, ce qui la rend, à plusieurs égards obsolète avant même son entrée en vigueur. A l’époque de la convergence des médias, elle devrait s’appliquer également :

  • À la télévision sur demande à l’instar de directives européennes CE (2007/65//CE)
  • A la distribution sur internet de contenus audiovisuels par les entreprises de service de médias audiovisuels.

Il est donc nécessaire de clarifier et d’étendre, dans le projet de loi, la définition des termes radio et télévision.

D’autre part , Publicité Suisse insiste sur les 2 points suivants :

  • Nouvelles technologies : Nous recommandons une disposition permettant au Conseil fédéral de réguler les évolutions technologiques par le biais de l’ordonnance, afin de ne pas désavantager les acteurs suisses face à la concurrence étrangère.
  • Fenêtres publicitaires : En ratifiant le Programme MEDIA européen, la Suisse a soumis les fenêtres publicitaires des TV étrangères exclusivement au droit du pays d’origine. Si cette situation est, à certains égards, favorable à l’industrie publicitaire, elle entraîne le risque d’assécher la capacité de production en Suisse. Nous demandons ainsi l’introduction d’un mécanisme compensatoire.

Cette position est celle de Publicité Suisse, l’association faîtière de la communication commerciale en Suisse romande. Schweizer Werbung s’est abstenue de toute position sur ce texte.

Pour tout renseignement, contactez Claude Miffon,
Vice-Président et Chef des Affaires publiques (tél. +41 79 342 89 20)

Journée de la publicité 2012

Journée de la Publicité 2012

La journée de la publicité 2012 s’est déroulée à Berne le 11 mai 2012. Son thème principal était la formation professionnelle. Les assemblées générales de SW, Schweizer Werbung et du SAWI se sont déroulées comme à l’accoutumée dans ce contexte.

> voir les photos

Assemblée Générale 2012

Invitation à l’Assemblée Générale 2012

L’assemblée générale 2012 de Publicité Romande aura lieu le 3 mai 2012 à Lausanne à la MDLC, Av. Florimont 1, Lausanne.

Convocation: 2012-05-03 OJ AG 2012

Toutes les informations, sous www.publiciteromande.ch/web/category/federation/gouvernance/

Assemblée Générale Publicité Romande 2012

L’assemblée générale 2012 se déroulera le 3 mai à 17 heures 30 à la Maison de la Communication, Av. Florimont 1, 1006 Lausanne.

Convocation: 2012-05-03 OJ AG 2012

PV AG 20011: pv2011

Rapport d’activité 2011: 2012-05-03 PRO Rapport d’activité 2011

Décision 1: 2012-05-03 AG 85 – DECISION 1

Décision 2: 2012-05-03 AG 85 – DECISION 2

Décision 3: 2012-05-03 AG 85 – DECISION 3

Comptes 2011: 2011-12-31 Publicité_Romande_2011

A votre disposition.

Le Comité-Directeur.

Interdiction de la publicité sexiste vue du domaine public

Interdiction de la publicité sexiste vue du domaine public

Publicité Romande a pris connaissance de la motion récemment votée par le Grand Conseil vaudois invitant le Conseil d’Etat à présenter un projet de loi interdisant la publicité « sexiste » visible du domaine public, soit par affichage. Cette démarche appelle les observations et la prise de position suivante. (suite…)